Animale, tome 2: la prophétie de la reine des neiges



Auteur: Victor Dixen
Edition: Gallimard
Genre: fantasy, jeunesse
Année de publication: 2015
nombre de page: 434

Synopsis

Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots? 1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s'appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d'elle. Le destin s'apprête à les arracher l'un à l'autre: ils sont les victimes 'une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l'énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen?

Mon avis

On retrouve Blonde et Gaspard sur une île déserte où ils vivent heureux jusqu'au jour où Gaspard se fait enlever par la reine des neiges qui prépare une armée afin de déclencher une guerre mondiale.

Blonde décide de partir à la recherche de Gaspard tout en sachant que les jours de son mari sont compter. 

J'avais beaucoup aimé le tome 1 qui est une réécriture de Boucle d'or. Mais là, j'ai encore plus apprécier la réécriture de la Reine des neiges. Je peux même dire que c'est un véritable coup de cœur. 

L'un des points fort de ce roman est le mélange des genres fantastiques et historiques.  La combinaison des deux est parfaitement menée par l'auteur.

Dans ce tome, Blonde a beaucoup mûri et est devenue une vrai jeune femme. Elle s'est créée un caractère de battante en étant plus déterminée, courageuse et réfléchie. Elle doit toujours gérer sa malédiction de l'ours mais certains événements apporteront une évolution... mais je ne peux pas vous en dévoiler plus.
J'ai adoré suivre Blonde dans toutes ses aventures. Elle a beaucoup voyagé et à du faire face à beaucoup de rebondissements. L'auteur maîtriser bien l'enchaînement des événements pour que l'intrigue reste trépidante du début jusqu'à la fin.

Ça m'a fait très plaisir de retrouver des personnages du tome précédent tel que Madame Lune, sœur Marie-Thérèse et Maître Gregorius. Seul Gaspard est peu présent du fait qu'il a été enlevé. Je dois dire que cela ne m'a pas du tout dérangé car je n'avais pas plus accroché que çela avec lui durant le premier tome. 

Quant aux nouveaux personnages, j'ai particulièrement aimé Andersen. 
Pour moi l'auteur a fait un pari risqué en intégrant ce personnage parce qu'il est au final qu'un simple observateur de l'histoire de Blonde. Il nous dévoile ces doutes en tant qu'écrivain et son cheminement vers sa capacité à écrire toutes ces œuvres. Il est certains que les aventures de Blonde aurait été identiques sans ce personnage. 
Et pourtant, l'auteur a gagné son pari en intégrant Andersen, qui est un personnage qu'on ne peut qu'apprécié et qui participe clairement à la beauté de ce livre. On aime suivre son histoire tout autant que Blonde et permet d'avoir un épilogue émouvant avec une petite note de sourire et de nostalgie.

La plume de l'auteur est belle, fluide, agréable et le choix de raconter cette histoire à travers les lettres que Blonde envoie à Andersen est une idée géniale. Le genre épistolaire est maîtrisé à la perfection par l'auteur.

pour conclure, c'est une histoire envoûtante qui me donne mon premier coup de cœur de l'année et je vous recommande vivement de découvrir cette duologie


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une vie à t'attendre

Carte sur tables

Ta nouvelle vie commence ici