Les délices de Tokyo



Auteur: Durian Sukegawa
Edition: le livre de poche
Genre: contemporain
année de publication: 2017
nombre de page: 211



Synopsis

Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d'embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.

Mon avis

J’ai acheté ce livre après avoir entendu des critiques très positives et je ne fus pas déçue.

Ce roman est court et se laisse lire à très grande vitesse pour une donner un grand bol d’air frais et de douceur.

Les personnages principaux sont tous très attachants. Nous y rencontrons Sentaro, le vendeur de dorayakis, Tokue, une vieille dame qui réalise une excellente pâte de haricots rouges et Wakane, une cliente du magasin.
Ces trois personnages sont très différents car ils ont grandi dans des époques différentes et des milieux différents. Malgré cela, une belle amitié va naître entre eux et on découvrira qu’ils ont un point commun : Chacun a vécu un passé douloureux qui les a beaucoup marqués.

Contrairement à ce que l’on peut penser, il ne s’agit pas d’une simple histoire de cuisine, l’histoire est bien plus profonde que cela. On y découvre le partage du savoir, d’une passion, la tolérance face à la différence mais également le reflet de la personne et de son état d’esprit à travers sa manière d’appréhender la cuisine.
Ce roman nous délivre de vraies leçons de vie tout en douceur et de manière poétique.

L’auteur a une très belle plume qui nous laisse bercer par l’histoire qu’il nous raconte. Ce roman m’a donné envie de le découvrir un peu plus à travers son autre roman.


Ce livre est parfait si vous avez besoin de légèreté, de douceur ou un peu de baume au cœur. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une vie à t'attendre

Challenge Au fil des saisons et des pages

Carte sur tables