La fille du train



Auteur: Paula Hawkins
Edition: Pocket
Genre: Thriller
année de publication: 2016
nombre de page: 453



Synopsis

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Mon avis


Quand j’ai emprunté ce livre à une amie, j’avais très hâte de commencer ma lecture. J’étais certaine que ce thriller allait me conquérir au vu de tout le tapage médiatique qu’il y a eu autour. Hélas mes attentes vis-à-vis de ce livre n’ont pas été atteintes.
Pour moi, « la fille du train » est un thriller sympathique mais rien de plus.

Dans cette histoire, on suit Rachel, une alcoolique, qui prend le train tous les matins et tous les soirs. Durant le trajet, elle observe deux personnes vivant dans son ancien quartier et leur invente une vie.
Un jour, elle apprend que la jeune femme qu’elle observe a disparue et elle va intervenir dans l’enquête persuadée qu’elle pourra aider à la résolution de celle-ci.

Je suis rentrée assez rapidement dans l’histoire mais sans pour autant en être passionnée. Il a fallu attendre la moitié du livre pour que je m’intéresse vraiment à la résolution de l’énigme.
L’auteur raconte l’histoire de manière intéressante en décidant de la raconter à travers trois personnages : Rachel, la fille du train, Megan, la femme disparue et Anna, la femme de l’ex-mari de Rachel.
A chaque chapitre, un bout de l’histoire est raconté par l’une d’elle. Cela nous permet d’avoir une vision différente de certaines scènes mais aussi d’assembler petit à petit le puzzle pour découvrir la vérité sur la disparition de Megan.
L’idée de raconter cette histoire de cette manière m’a vraiment plu.
Cependant, pour que cela fonctionne vraiment et emporte le lecteur dans l’histoire, il aurait fallu de meilleurs personnages.

Les personnages de cette histoire ne sont pas assez intéressants et pas assez appréciables.
Rachel est saoule quasiment tout le temps et n’essaye pas de s’en sortir pour aller de l’avant dans sa vie, Megan est plutôt insipide et Anna est un personnage tellement peu développer qu’on ne sait quasiment rien d’elle.
Avec de tels personnages, il ne paraît difficile de réellement passionner le lecteur alors même que l’idée de base de cette histoire est vraiment bonne.

Quant à la solution, elle m’a un peu déçue pour deux raisons. La première car j’avais trouvé la solution avant d’arriver à la fin du bouquin et donc je n’ai pas eu d’effet de surprise et la deuxième car le final se passe trop vite et trop simplement.

Je sais que ma critique est plutôt sévère. D’autant plus que je ne peux pas dire que c’est un mauvais thriller. Ce livre est un bon thriller pour se divertir mais il ne faut pas vous attendre à lire le thriller du siècle car il ne vous apportera pas de grandes émotions.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une vie à t'attendre

Challenge Au fil des saisons et des pages

Carte sur tables