#La mère coupable




Auteur : Caroline Fourment
Edition : livre de poche
Genre : humoristique
Année de publication : 2017
Nombre de page : 165



Synopsis

La mère coupable,  c'est cet individu qui peut dans le même temps râler et faire des bisous, crier "Va dans ta chambre!" et susurrer "Viens faire un câlin à Maman", qui hurle à la mort quand l'ado fait couler l'eau trop longtemps, mais qui laisse la petite lumière allumée toute la nuit pour rassurer le petit dernier... 
La mère coupable, c'est vous, cette maman plein de paradoxes inexplicables, qui tente de mener sa vie comme elle l'entend pour tordre le cou à la mère parfaite. Ajoutez-y un soupçon de crise de la quarantaine, quelques kilos en trop, un mari aimant mais souvent absent, un ex-petit ami qui refait surface et une chanson d'amour des années 1980 qui vient interrompre la bande-son du quotidien de cette mère de famille perdue dans sa routine.
Sans jamais donner de leçon, l'auteure qui se cache derrière ce pseudo depuis la création de son blog croque avec humour et bienveillance la vie de famille #ensirotantunverredemojitopardi

Mon avis

Je commence par remercier les éditions Livre de poche pour m'avoir fait gagner ce livre lors d'un concours sur instagram ^^

" La mère coupable " est un livre drôle, frais et criant de vérité. Je suis maman de mon premier enfant depuis quelques mois et pourtant je me suis déjà retrouvée dans certaine scène du livre. Je pense qu'il est vraiment dédié à toutes les mamans quelques soit leur âge et nombre d'enfant. 

Dans ce livre, on suit le quotidien d'une maman de quarante ans qui a trois enfants. Son quotidien est abordé avec beaucoup d'humour de sarcasme et de bienveillance.  on découvre la mère coupable qui court partout, soupir beaucoup, répète en permanence les mêmes choses, s'énerve et a envie de partir pour pouvoir décompresser et se détendre un peu... Toutes les scènes de ce roman sont réalistes et nous permettent de nous identifier mais aussi de rire de situation qui nous sont arrivées et ne nous a pas du tout fait rire sur le coup... En plus, il faut l'avouer... ça fait du bien de savoir que c'est pareil pour tout le monde ^^

J'ai beaucoup aimé le passage où papa fait le mort (tellement réaliste ;)) ou la tentative de prendre un bain en espérant qu'on ne viendra pas vous déranger... On l'espère à chaque tentative mais on dois se rendre à l'évidence, cela relève de l'utopie :P Bref j'ai adoré pouvoir sourire et rire de tous ces moments qui nous arrive dans notre quotidien.

Lorsque j'ai refermé ce livre je me suis dis : "je suis cette mère coupable et c'est génial" 
Ne culpabilisé pas de ne pas être mère parfaite parce qu'elle n'existe pas. Ou plutôt si, la mère parfaite existe et c'est la mère coupable, celle qui fait tout pour ces enfants même quand ils la font tournée en bourrique, celle qui les aime quoiqu'il arrive, celle qui n'oublie pas qu'être maman c'est aussi être une femme. Oui nous les mères coupables somme des mères parfaites :)

Je vous mets un de mes passages préférés qui pour moi résume bien ce qu'est "être une mère":

" Je suis cette mère pour laquelle "temps libre" rime souvent avec "grand ménage"; je suis aussi cette mère ninja capable de faire trente-quatre choses en même temps, mais qui se reprochera tout de même de ne pas faire plus et plus vite; je suis cette mère qui certaines fois après avoir disputé son enfant, sent son cœur se briser en mille morceaux; je suis cette mère hystérique qui a tout fait pour que son enfant apprenne à dire le mot "maman" et qui, des années plus tard, le prie d'arrêter de l'appeler sans arrêt; je suis cette mère casse-pieds qui, l'hiver, répète sans cesse: "Arrête de renifler et mouche-toi!"; je suis cette mère qui attend vingt et une heure avec impatience pour se vautrer enfin dans son canapé avec son plaid Mickey; je suis cette mère surhumaine qui dit quatorze fois par jour: "Minute, j'ai pas quatre bras", mais qui prouve le contraire à chaque instant; je suis cette mère tordue qui peut dire à son enfant d'arrêter de se disputer, tout en les disputant; je suis cette mère qui hurle à mort quand son enfant fait couler l'eau trop longtemps mais laisse la petite lampe allumée toute la nuit pour le rassurer; je suis cette mère grotesque qui ressasse encore et encore : "c'est la dernière fois que je le dis"; je suis cette mère antisociale qui perd son sang-froid quand elle se retrouve face à une mère parfaite qui fait toujours mieux que tout le monde... 
Je suis cette mère coupable qui adore ses enfants, mais qui aime aussi les mojitos, les soirées filles et rire de la vie de famille.
Je suis cette mère-là."

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Une vie à t'attendre

Carte sur tables

Ta nouvelle vie commence ici