Rozenn, tome 1



Auteur : Laetitia Danae
Edition : plume blanche
Genre : fantasy
Année de publication : 2018
Nombre de pages : 335

Synopsis

Rozenn Kaplang est une djinn. Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l'esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer. Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé?

Mon avis

Cette lecture a été un vrai coup de cœur et j'attend avec impatience la suite ^^

Rozenn, Daire et Odelenn sont des Djinns vivant dans la Bulle, ville des derniers Djinns libres. Leur peuple a beaucoup souffert de la domination des Dagnirs, leur ennemis de toujours. 
L'esclavage a été aboli mais la liberté n'est pas encore acquise pour tous.

Les Emirs Dagnirs et Djinn ont décidé d'unir les princes et princesses des deux clans dans le but de trouver un terrain d'entente. Cette décision ne plait pas du tout à rozenn, princesse Djinn, cependant elle n'a rien à dire et devra se plier aux choix de son père et de l'Emir des Dagnirs.

Elle se rend donc au sultanat des Dagnirs en compagnie de ce sœurs. Là,bas, elles devront s'unir à l'un des trois princes afin d'instaurer la paix entre leurs deux peuples. 

C'est une histoire atypique avec des personnes riche en couleurs. Chaque personnage apporte de la profondeur à l'histoire avec leur caractère bien trempé!
Rozenn est attachante et surtout n'a pas sa langue dans sa poche. Elle ne se laisse pas amadouer par le luxe et les belles paroles. Toujours sur ces gardes, elle n'oublie pas que les Dagnirs sont leur ennemis.

Odeleen, sa grande sœur, est plus posée et réfléchie. elle se méfie tout autant que Rozenn mais fait preuve d'une grande sagesse.

Quand à Daire, elle est insouciante et facilement manipulable. Par moment, elle en devient agaçante.

Quant aux trois princes, ils sont tous assez mystérieux. On ne sait pas s'il se préoccupe réellement ou non de la condition des Djinns.

Le personnage le plus détestable est certainement la mère des princes qui mériterait des claques.

Quant à l'intrigue, elle est excellente et nous tient en haleine jusqu'à la fin. On est littéralement happé par le récit. 

L'auteure à une très belle plume pleine de justesse et de poésie. Je suis ravie de l'avoir découverte et j'attend avec impatience de retrouver sa plume dans le second tome de cette saga.


 #ISBN9791094786352
#PLIB2019

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Bois-sans-songe

La légende des quatre, tome 1 : Le clan des loups

Comment le dire à la nuit