lundi 18 juillet 2016

Traqué tome 1 : Cessez d'être le proie devenez le chasseur



Auteur: Andrew FUKUDA
Editions : Michel Lafon
genre: Science-fiction
Année de sortie: 2014
nombre de page: 362



Synopsis

Un jeune homme est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.


Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l'évènement. Sélectionné pour traquer les siens, le jeune homme ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.



Ce jeune homme a la rage de vivre... mais vaut-elle le prix de son humanité ?


Mon avis

Notre monde a été envahi par une nouvelle espèce bien particulière. Elle ne supporte pas le soleil, ne transpire pas, à un os rieur au niveau du poignet et surtout adore la chair humaine. Ils ont presque dévoré tous les humains dit « homiféré » qui sont facilement détectable. Le jeune homme que nous suivons est un homiféré qui a réussi a s’intégré mais doit à chaque seconde faire attention de ne pas se trahir. Un simple haussement de sourcils permet de détecter un humain.

Un jour, il y a une annonce dans son lycée prévenant qu’il reste encore quelques humains et qu’une chasse va être ouverte. Les privilégiés qui pourront chasser ses homifères seront choisis par une tombola.
Sans grande surprise, notre jeune homme va être désigné et devra tout faire pour passer pour l’un des leurs. Ce sera difficile en étant séparé de sa maison et de tous ses artifices lui permettant de cacher sa vraie nature.

Andrew Fukuda a une plume intéressante et nous garde toujours en haleine. L’univers est originale et laisse une grande place à l’imagination. En effet, l’auteur ne révèle pas le nom des créatures et les décrits à travers leurs différences avec les êtres humains. Il n’a pas non plus précisé l’époque où l’histoire se situe ni comment ses créatures sont apparues pour dominer le monde.

Il y a donc de quoi faire tourner son imagination tout en étant complètement dans l’histoire. Il y a des rebondissements régulièrement et on se demande souvent si les créatures vont se rendre compte de la supercherie. Bref, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Ce que j’ai également apprécié, c’est que l’auteur ne s’est pas focalisé sur la traque mais au contraire développe et faire vivre l’intrigue dans les quatre jours précédents celle-ci.

Concernant les personnages, ils sont bien travaillés que se soit les intervenants principaux comme le jeune homme ou encore Hashley June que les personnages un peu plus secondaires. Une autre originalité du roman est la découverte du prénom du jeune homme au-delà de la première moitié du livre. Je trouve d’ailleurs dommage que cette information soit donnée dans la quatrième de couverture. Malgré le fait qu’on ne connaisse pas son nom ne nous empêche pas de très bien le connaître. On connaît son passé, ses questionnements, ses sentiments qui sont très important dans le romans et nous rend très proche de lui. C’est une personne particulièrement courageuse et débrouillarde cas sans cela, il est évident qu’il n’aurait pas pu survivre dans un tel monde.
C’est également à travers lui qu’on va en apprendre plus sur les créatures et comment elles voient les homiférés. Pour eux, les homiférés sont stupides, sauvages et primitifs. Elles ne pensent pas une seconde que les homiférés puissent être intelligents, et pourtant…

Cette lecture était agréable et addictive. Je ne peux que la recommander et j’ai hâte de connaître la suite de l’histoire qui s’annonce prometteuse. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire