Adèle et les noces de la reine Margot



Auteur: Silène Edgar
Edition: Castelmore
Genre: jeunesse
année de publication: 2018
nombre de page: 285


Synopsis

Entre 2015 et 1572, Adèle doit choisir ! Adèle en a marre de ses parents, qui ne comprennent jamais rien. Au collège, elle préfère passer du temps avec ses copines qu’étudier. Aussi, quand elle apprend qu’elle doit lire un livre en entier pendant les vacances, c’est une véritable punition… Mais dans ses rêves, la nuit, l’impossible se produit ! Adèle est à la Cour, au XVIe siècle, au milieu des personnages de La Reine Margot ! Elle rencontre même un beau jeune homme… Ce qu’Adèle vit en 1572 vaut-il la peine de sacrifer ses amis et sa famille de 2015 ?

Mon avis

Adèle est une jeune adolescente un peu perdu suite au décès de sa grand-mère et des problèmes conflictuels avec ces parents.
Et pour couronner le tout, son professeur de français lui donne à lire le livre « la reine Margot »pendant les vacances.

Un soir, elle va se forcer à lire quelques pages du livre avant de s’endormir et … va se réveiller dans un autre lit… Rapidement Adèle va se rendre compte qu’elle s’est réveillée en 1572 au Louvre en tant que dame de compagnie de la future reine Margot qui va épouser Henri de Navarre.
Adèle va donc voyager entre l’époque d’aujourd’hui et l’année 1572.

Ne lisant pas beaucoup de roman jeunesse, j’avais peur de m’ennuyer et trouver l’histoire un peu niaise. A mon grand bonheur, ce ne fut pas le cas et j’ai passé un bon moment de lecture.
Le démarrage est un peu lent car le récit devient vraiment intéressant lorqu’Adèle arrive en 1572 mais en même temps les pages se lisent tellement vite qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer.
Je m’intéressais beaucoup plus à Adèle dans les années 1570 car je voulais savoir comment cela évoluerait entre elle et le jeune homme qu’elle y a rencontré.
Toutefois, la partie qui se situe dans le présent est très importante car c’est là que se situe, à mon sens, le message de ce livre.
En effet, cette histoire se concentre sur les relations familiales et les problèmes de communications qu’il peut y avoir entre des adolescents et leurs parents.
Le message que j’en retire est qu’il faut toujours communiquer avec ces enfants /parents et tout particulièrement quand un événement difficile survient car tout garder pour soi n’est jamais bon et n’arrange pas la situation.
On le voit tant avec Adèle qui fuit de plus en plus sa vie du présent qu’à travers sa mère qui perd pieds face à sa fille.
Je pense que c’est un très bon message voir conseil que l’on peut donner à des adolescents et aux parents. C’est donc, à mes yeux, le point fort de ce roman.

Les parents dans cette histoire sont de vrais têtes à claque mais en même tant on ne les voit qu'à travers ce que ressent Adèle. On ne les découvre pas avec leurs doutes, peurs ou autres. C’est un peu dommage parce que je pense qu’ils sont aussi perdues que leur fille et cela aurait pu être intéressant de voir comment ils vivaient cette situation.

On s’attarde également un peu sur les amitiés d’Adèle et on retrouve les éternels disputes «  si tu es mon ami, tu ne peux pas être le sien ».  On retrouve bien l’état d’esprit que l’on a en tant qu’ado.
Le point négatif est le fait que je ne me soit attaché à aucun de ces amis. Ils passent vraiment au second plan à tout point de vue. Même Guillaume n’a pas su gagner sa place à mes yeux alors qu’il est censé être un pilier pour Adèle.

Quant à Samuel, le jeune homme qu’elle rencontre en 1572, il est sympathique mais il aurait mérité quelques pages supplémentaires à son sujet pour qu’on le connaisse mieux. Le personnage n’étant pas approfondi, on peut l’apprécier mais sans vraiment s’attacher à lui et c’est bien dommage.

Je suis contente d’avoir découvert ce livre et son auteur, Silène Edgar. Elle a une plume addictive et qui se lit extrêmement vite. J’ai rarement tourné les pages aussi vite ^^
J’aimerais beaucoup découvrir un autre de ces romans car malgré les points négatifs, on passe un bon moment de lecture et on en ressort avec un message important sur un sujet profond qu’est la communication en famille, et le soutien que l’on peut trouver auprès de ces proches.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une vie à t'attendre

Challenge Au fil des saisons et des pages

Carte sur tables