la fille qui tressait les nuages



Auteur : Céline Chevet
Edition : Chat noir
Genre : Mythe
Année de publication : 2018
Nombre de pages : 292


Synopsis

Saitame-Ken, Japon.

Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s'enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d'amour passionnel, de secrets.

Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai...

Fable surréaliste, la fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d'un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d'une adolescence toujours plus brève.

Mon avis

J'ai acquis ce roman aux imaginales et je ne suis pas déçue de mon achat :)

Cette histoire nous fait voyager au Japon pour suivre Julian, un adolescent, qui ne se remet pas de la mort de son amour de jeunesse qui est décédé dans des circonstances assez mystérieuse. 
Petit à petit, il va tenter d'en apprendre plus pour découvrir pourquoi et comment elle est morte. Il va donc découvrir de lourds secrets sur cette famille.

J'ai eu un coup de cœur pour cette histoire qui regorge de points forts. 

L'histoire est très bien menée par l'auteur. Elle arrive à nous surprendre à chaque révélations faites dans le roman et nous pousse toujours à remettre l’histoire en question pour tenter de trouver la solution.

Quant aux personnages, ils sont tous intéressants à leur manière et apporte un plus à l'histoire. On remarque que l'auteur a bien prie le temps de créer ces personnages qui ont tous leur propre personnalité.

Julian est une personne gentil, naïve et cela va lui jouer des tours par moment. c'est un personnage auquel on s'attache parce qu'on sent que c'est une bonne personne. 

Souichiro, son meilleur ami et frère de son amour d'enfance, est tout l'opposé de Julian. il est grand, fort, plein d'expérience. C'est un protecteur, une épaule sur laquelle Julian peut se reposer... Il a un caractère assez froid et dur que l'on comprend de plus en plus au fur et à mesure que l'histoire avance. 

Akiko, une amie de Julian, timide et transparente, elle a réussi à me toucher. si j'avais été à sa place, je n'aurais pas su rester aussi zen face à la place qu'on lui donne dans la société.

Quant à Haku, elle est sur d'elle, un brin prétentieuse mais va réussir à nous surprendre. 

Une belle histoire, de bons personnages... et une très belle plume. L'auteur à une plume légère, fluide et poétique. Elle ne peut que nous emporter dans son monde avec une douceur très agréable. 

et pour ne rien gâcher, la couverture est magnifique et en totale adéquation avec l'histoire.

Un beau coup de cœur que je vous invite à lire au plus vite ^^

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une vie à t'attendre

Carte sur tables

Ta nouvelle vie commence ici